Addiction, Dépendance Prise en charge par Delphine Py, Psychologue TCC du Cabinet Psynergy

Traitement des dépendances avec les TCC

L’exemple de l’alcoolodépendance :

Il y a alcoolodépendance dès lors qu’il y a la perte de la liberté de s’abstenir d’alcool, accompagnée de complications médico-psycho-sociales. Il n’est pas question d’un « manque de volonté » ou un « défaut de caractère », mais bien d’une maladie grave, progressive, chronique et terminale.

C’est une maladie multifactorielle, tant en ce qui concerne les causes, manifestations et effets.

Elle entraîne des répercussions sur toutes ses dimensions (santé physique et psychique, personnalité, relations avec l’entourage, situation sociale, économique…) ainsi que son entourage et la société dans son ensemble.

Les thérapies cognitives et comportementales se prêtent tout particulièrement des dépendances, en travaillant avec le patient selon l’approche méthodologique TCC.

Situation

Les situations déclenchantes peuvent de plusieurs types:

  • Une tentation situationnelle : se trouver en présence du produit (fête, bar…)
  • La présence d’émotion forte et désagréable : souffrance, déprime, angoisse
  • Le manque physique

Addiction aux médicaments

Cercle vicieux

Cercle Vicieux

  • Pensées

     

    On peut repérer 3 types de pensée caractéristique :

    • Anticipatoire : attentes positives liées à l’alcool
    • « je m’amuserai mieux avec un verre »
    • Soulageante : attente de réduction d’un manque ou d’un malaise
    • « ça va m’aider à oublier et être moins mal »
    • Permissive : autorise la consommation
    • « je l’ai mérité », « je ne peux pas dire non, sinon ça va le vexer »

  • Émotions

    • Envie de boire
    • Angoisse

  • Comportements

    • Consommation

  • Conséquences

    • Soulagement sur le court terme
    • mais vient vite la culpabilité et la honte
    • la dépendance est renforcée sur le long terme

Cercle vertueux

Avec les thérapies cognitives et comportementales, le patient peut casser ce cercle vicieux.

  • Pensées

    • Pour sortir de ce cercle vicieux, nous travaillons avec le patient sur les pensées automatiques amenant à la consommation.
    • Avec des techniques de restructuration cognitive, le patient apprend à prendre du recul et à relativiser.

  • Émotions

    • Le patient développe ses compétences de gestion de l’émotion et de l’envie de boire.
    • Déjà par une connaissance sur les mécanismes de l’alcoolodépendance et de son fonctionnement, ensuite l’acquisition de techniques pour apprendre à mieux gérer.

     

  • Comportements

    • Nous allons travailler sur la motivation à l’arrêt de la consommation.
    • Nous allons mettre en place des stratégies d’abstinence.
    • Nous travaillons sur l’affirmation de soi, pour apprendre à dire non par exemple. Nous nous entraînons avec des jeux de rôle.
    • Et enfin, nous allons  prévenir les risques de rechute.

     

  • Conséquences

    • Le patient reprend confiance en lui ainsi que sa capacité à fonctionner sans le produit
    • Le patient devient abstinent.

Cercle Vertueux

A propos de Delphine Py

Delphine Py

Psychologue et Psychothérapeute spécialisée en thérapie comportementale et cognitive, Delphine Py dirige le cabinet Psynergy à Clermont-Ferrand. Membre de l’AFTCC et de l’ACATCC, elle intervient régulièrement à l’UFR Psycho Clermont ainsi qu’à la Faculté de médecine. Également spécialisée en analyse de la communication non verbale, elle forme et anime des ateliers dédiés à l’observation et à l’étude du langage du corps.

Psynergy

Contact

Le secrétariat est ouvert du Lundi au Vendredi, de 8h00 à 20h00, le Samedi, de 8h00 à 12h00.

 

 


Les prises en charge