Phobie sociale Prise en charge par Delphine Py, Psychologue TCC du Cabinet Psynergy

Traitement de la phobie sociale avec les TCC

La phobie sociale est une peur excessive du regard ou du jugement de l’autre. Elle se distingue de la timidité et du trac qu’il est normal de ressentir dans certaines situation. La phobie sociales est un trouble anxieux qui pousse le patient à s’isoler toujours plus et à craindre toutes les sortes de contacts sociaux.

Les thérapies cognitives et comportementales se prêtent tout particulièrement au traitement de la phobie sociale, en travaillant avec le patient selon l’approche méthodologique TCC.

Situation

Les situations sociales sont problématiques et déclenchent de l’anxiété. Elles peuvent être de 5 catégories :

  • Situation de performance : passer un examen, faire un exposé…
  • Situation d’observation : être regardé ou se croire regardé (salle d’attente, manger en public …)
  • Situation d’affirmation : donner son point de vue, s’exprimer, défendre ses droits…
  • Situation de révélation de soi : parler de soi, faire connaissance…
  • Situation d’interaction : parler à une personne ou à un groupe
    L’intensité peut varier selon le statut de l’autre et le nombre de personnes en face.

Femme souffrant de phobie sociale

Cercle vicieux

Cercle Vicieux

  • Pensées

    Les pensées tournent autour de l’idée que :

    • Les autres sont hostiles :
      • « L’autre m’observe et me juge négativement »
      • « L’autre va se moquer de moi ou me rejeter « 
    • Le patient à l’impression d’être moins bien que les autres :
      • « Il ne peut pas s’intéresser à moi »
    • Doutes de ses propres capacités :
      • « Je ne vais pas être à la hauteur, je suis nul(le), je vais tout rater… « 

  • Émotions

    L’émotion ressentie sera de l’anxiété, avec des symptômes tels que le rougissement, le tremblement, souffle court, tachycardie…

  • Comportements

    La personne évite de plus en plus les situations redoutées.

    Elle s’isole.

  • Conséquences

    • L’évitement amène le patient à valider que la situation était dangereuse et qu’il a bien fait de l’éviter.
    • Cela renforce également la pensée qu’il est nul et pas à la hauteur…
    • La confiance en soi diminue.
    • Le patient ne développe pas ses compétences sociales.

Cercle vertueux

Avec les thérapies cognitives et comportementales, le patient peut casser ce cercle vicieux.

  • Pensées

    • Pour sortir de ce cercle vicieux, nous travaillons avec le patient sur les pensées automatiques présentes en situation anxiogène, avant (anticipation) et après (rumination).
    • Avec des techniques de restructuration cognitive, le patient apprend à prendre du recul et à relativiser.

  • Émotions

    • Le patient développe ses compétences de gestion de l’émotion.
    • Déjà par une connaissance des émotions et de leur fonctionnement, ensuite grâce à l’acquisition de techniques pour apprendre à mieux les gérer.

  • Comportements

    • Le patient va petit à petit se confronter à la situation redoutée, en s’exposant soit en réel, soit en imaginaire.
    • Nous commençons par les situations les plus faciles, plusieurs fois, jusqu’à ce que la situation ne pose plus de problème.
    • Ensuite nous passons à une situation un peu plus difficile, et ainsi de suite.
    • Nous apprenons les différentes techniques de communication affirmée.
    • Nous effectuons des jeux de rôle afin de développer l’affirmation de soi et apprendre à mieux communiquer avec l’autre.
    • Nous apprenons également à lâcher prise et profiter de l’instant présent (mindfulness).

  • Conséquences

    • Le patient reprend confiance en lui et en sa capacité à faire face à ce trouble.
    • Il se rend compte que ce qu’il redoute ne se produit pas.
    • Il se confronte de plus en plus et est de plus en plus à l’aise. Il acquiert des compétences sociales.

Cercle Vertueux

A propos de Delphine Py

Delphine Py

Psychologue et Psychothérapeute spécialisée en thérapie comportementale et cognitive, Delphine Py dirige le cabinet Psynergy à Clermont-Ferrand. Membre de l’AFTCC et de l’ACATCC, elle intervient régulièrement à l’UFR Psycho Clermont ainsi qu’à la Faculté de médecine. Également spécialisée en analyse de la communication non verbale, elle forme et anime des ateliers dédiés à l’observation et à l’étude du langage du corps.

Psynergy

Contact

Le secrétariat est ouvert du Lundi au Vendredi, de 8h00 à 20h00, le Samedi, de 8h00 à 12h00.

 

 


Les prises en charge