Prise en charge des addictions et dépendances

Les thérapies cognitives et comportementales se prêtent tout particulièrement à la résolution des problématiques d’addiction et de dépendances. En travaillant avec le patient selon l’approche méthodologique TCC, je peux l’aider sur les difficultés telles que

  • L’addiction / La dépendance à l’alcool
  • L’addiction / La dépendance  aux médicaments
  • L’addiction / La dépendance  à la cigarette ( tabac… )
  • L’addiction / La dépendance aux jeux (d’argent…)
  • L’addiction / La dépendance aux substances illicites (drogues…)

shutterstock_65165638

Situations déclenchantes

Les situations déclenchantes peuvent de plusieurs types :

Cercle vicieux de la situation à problème

Le patient souffrant d’addiction est pris dans un cercle vicieux liant ses pensées à ses émotions, ses comportements et leurs conséquences.

stock-vector-business-project-management-infographic-design-concept-with-four-colorful-arrows-life-cycle-diagram-171637427

Pensées

Il en existe 3 types :

  • Anticipatoire : attentes positives liées à l’alcool (je m’amuserai mieux avec un verre)
  • Soulageante : attente de réduction d’un manque ou d’un malaise (ca va m’aider à oublié et être moins mal)
  • Permissive : autorise la cosommation (je l’ai mérité, je ne peux pas dire non)

Émotions

  • envie de boire
  • angoisse

Comportements

  • consommation

Conséquences

  • soulagement sur le court terme
  • mais vient vite la culpabilité et la honte
  • la dependance est renforcée sur le long terme

 

 

La résolution par la thérapie TCC

En une dizaine à quinzaine de séance, avec mes patients, je travaille à casser le cercle vicieux en modifiant les pensées à l’origine de blablabla

stock-vector-business-project-management-infographic-design-concept-with-four-colorful-arrows-life-cycle-diagram-171637427

Pensées

  • Pour sortir de ce cercle vicieux, nous devons travailler sur les pensées automatiques amenant à la consommation.

Émotions

  • On agit également sur la gestion de l’émotion, déjà par une explication sur les émotions et leur fonctionnement, ensuite sur des techniques pour apprendre à mieux les gérer autrement qu’avec la consommation du produit.

Comportements

  • On va travailler sur la motivation
  • On va mettre en place des stratégies
  • On va travailler sur la prevention de la rechute
  • on peut aussi travailler sur l’affirmation de soi, pour plus facilement refuser le produit

Conséquences

  • Le patient reprend confiance en lui et sa capacité à fonctionner sans le produit
  • arret du produit